Depuis toujours, je n’ai eu de cesse de comprendre l’être humain, pourquoi nous sommes ici, d’où nous venons. Vers l’âge de 20 ans, après m’être intéressée à l’astronomie, à l’astrologie et depuis peu à la voyance, une amie m’a dirigée vers les livres d’Arnaud Desjardins et de Swami Prajnanpad, qu’elle n’avait jamais lus.
Je commence alors à avoir tout un tas de réponses à mes questions existentielles, mais insatiable, j'épuise, à une époque où Internet n’en était qu’à ses prémices, tous les livres du rayon Spiritualité de la bibliothèque de Bonlieu à Annecy.

Commence alors pour moi une véritable démarche, un véritable travail sur moi, aussi bien de développement personnel que spirituel, poussant ce cheminement à me rendre en 2005 à l'ashram d’Arnaud Desjardins pour une semaine, afin de le rencontrer avant qu’il ne soit trop vieux. Ce fut la rencontre magnifique d'une personne en alignement avec l'enseignement de ses livres.

Puis vers 2007, j’ai découvert Anton Parks, qui s’emploie à décripter à nouveau les tablettes sumériennes relatant les origines de l’homme. Il va plus loin encore, tout en complétant les livres sur la Spiritualité que j’avais lus et apporte certains éclairages à mes expériences personnelles. Depuis d'autres auteurs ont suivi comme Barbara Marciniak, David Icke et bien d'autres....

Vers la même période, un problème de thyroïde m'a amenée à explorer également les informations, sur l'alimentation et la nutrition, disponibles à cette époque et leur impact sur la santé.

Je voulais comprendre. J’étais persuadée qu’il y avait un lien entre cette maladie auto-immune et les intestins mais à l’époque il y avait peu de documentation sur ce sujet.

Depuis, le lien a été fait...

C'est à cette époque également, que j’ai découvert les travaux du Dr Weston Price. Ces découvertes ont littéralement changé mon regard sur l’alimentation et son impact sur notre corps et notre santé.

Le Dr Weston A. Price était un dentiste américain dans les années 30 qui s'interrogeait face à l'augmentation de la présence de caries dentaires. Se posant la question de la raison de cette augmentation soudaine, il entreprit au début des années 30 un voyage qui dura 10 ans dans les coins les plus reculés de la planète pour étudier la santé des peuples qui avaient conservé une alimentation locale et naturelle.

Le Dr. Price découvrit que les peuples natifs qui conservaient leur mode alimentaire traditionnel riche en nutriments essentiels avaient des dents en parfaite santé, sans déformations ni caries, des physiques harmonieux, étaient résistants aux maladies et possédaient un bon équilibre psychique.

Lorsque le Dr. Price analysa les aliments utilisés par ces peuples, il découvrit qu’ils délivraient au minimum quatre fois plus de vitamines hydrosolubles, de calcium et de minéraux, et dix fois plus de vitamines liposolubles, que le régime alimentaire américain de l’époque, le tout provenant d’aliments d’origine animale telles que le beurre, les oeufs de poissons, les fruits de mers, les abats, les oeufs et les graisses animales, c’est-à-dire, des aliments très riches en cholestérol qui sont désormais décriés car perçus comme mauvais par la santé. ​

Si j’avais, avant mes recherches, une alimentation plutôt saine et équilibrée, mes recherches m’ont permis de comprendre l’impact de la nourriture sur le corps, et l'importance de choisir et de sourcer des aliments de qualité notamment les légumes, viandes et poissons. Mes jeûnes annuels m’ont conduit progressivement au végétalisme par prise de conscience à travers le corps. Je me disais qu’un jour je serais végétarienne et je me laissais aller à mon rythme car pas tout à fait convaincue, suite aux travaux du Dr Weston Price,  qu’on puisse se passer de protéines animales ni de graisses saturées animales. Puis je me suis sentie prête et j'ai franchi le pas. Sans frustration. Et j’en ai encore franchi un, celui du végétalisme car le végétarisme continue à produire de la souffrance animale par la consommation de sous-produits animaux. 

Après 5 ans de végétalisme sans aucun écart, j'ai du faire le constat d'une fonte musculaire, confirmée par des chiffres. L'âge aidant, je ne sais pas si cette fonte musculaire aurait été la même en tant qu'omnivore. J'ai repris le sport à raison de 4 à 5h par semaine car j'ai ressenti que j'en avais vraiment besoin. Mon corps a eu également besoin de plus d'apports en protéines animales pendant un temps pour reconstruire les muscles. J'avais tout d'abord augmenté mon apport en légumineuses, mais je soupçonne une faiblesse dans l'assimilation des protéines végétales qui expliquerait cette fonte musculaire, car je devais en consommer beaucoup. J'ai alors réintroduit les oeufs, et les crustacés et poissons de temps en temps. Puis parfois de la volailles dont je connais les conditions d'élevage et d'abattage, et finalement du boeuf d'herbe.

Au final j’ai mis 2 ans à retrouver le corps que j’avais avant et mes fringales de protéines animales ont fini par se calmer, me permettant de retrouver l’alimentation que j’avais avant cette expérience.

Le végétalisme ne fonctionne donc pas pour moi sur le long terme et me renvoie à ce que je soupçonnais plus jeune, à savoir qu'il n'est pas possible pour tout le monde de rester végétalien. J'ai dû donc faire le deuil d'un idéal. Au moins j'aurai tenté.
Un seul type d'alimentation ne peut convenir à tout le monde car ce qui fonctionne pour les uns ne fonctionne pas pour les autres, chaque corps étant différent. De plus aucune alimentation ne peut être considérée comme étant à vie, nos besoins alimentaires variant en fonction des besoins de notre corps à un moment donné et il est fort possible que mon alimentation change encore à nouveau dans le futur. L'essentiel étant d'écouter notre corps et ses besoins et d'intégrer les nouveaux changements en Conscience. 

Si je livre cette partie de moi c’est pour partager mon cheminement, qui je suis et ma façon de fonctionner, sans rien forcer, sans rien imposer.

J’ai commencé à alors à me former à la Naturopathie et à l'Ayurveda, ne sachant pas trop comment offrir d'autres services qui me caractérisaient, au-delà de cette démarche englobant essentiellement le physique d'abord...

Puis, la nutrition n'étant qu'un des piliers d'un état de Santé optimal, je me suis sentie vite limitée et frustrée quant aux possibilités que j’avais en moi d’aller plus loin et de proposer davantage. 

Je me suis donc formée au Biomagnétisme en 2016 afin d’apporter une dimension énergétique de qualité sans pour autant le proposer en soin.

Enfin, la dernière pièce à l’édifice a été l'Hypnose Spirituelle - régressive,  afin d’aller encore plus loin, également en toute sécurité, me permettant enfin d'intégrer, dans une démarche holistique, tout ce qui me caractérise

 

 

 

 

 

 

 

"Je vous accompagne dans votre parcours personnel selon vos objectifs que nous déterminons ensemble."

Je suis diplômée en Naturopathie (IFSH- Nice), certifiée en Biomagnétisme (IFSH- Nice), en Ayurveda (Chakrapani Ayurveda Clinic & Research Center - India) et formée (l'institut ne délivrant qu'une attestation de formation) en Hypnose Spirituelle  (IIHS-Montréal).
J'ai également suivi une formation en psychopathologie (Arche) et poursuis actuellement une formation en neurosciences (Arche)

Mes conseils ne vous dispensent aucunement de votre suivi médical habituel. Ils viennent en complément, et vous apportent

un accompagnement supplémentaire visant à préserver et à renforcer votre capital santé.